Panier

LIVRAISON OFFERTE EN EUROPE & AMÉRIQUE DU NORD

Quel est le meilleur couteau de survie et comment le choisir?

L’histoire du couteau du commencement à nos jours. 

Depuis 45000 ans l’homme à inventer le couteau, c’était au tout début un bout de pierre taillée, avec un côté qui était le manche et l’autre partie effilée qui faisait office de lame. Nos ancêtres sous toutes les latitudes s’en servaient pour chasser, découper la viande et manger. Ils utilisaient aussi ces couteaux pour se battre, et pour former les premiers abris de survie que la terre a vu venir.

Depuis cette époque cela n’a pas changé, et avec l’arrivée de la forge de l’acier, de nouvelles formes et sortes de lames ont vues le jour.

De nos jours les couteaux sont toujours confectionnés sous la même technologie primitive c’est-à-dire un manche et une lame.

A la question quel est le meilleur des couteaux ? La réponse est : celui que vous aurez sur vous au moment où vous en aurez besoin.

Que vous ayez le super couteau de survie de Rambo mais que vous vous retrouviez en forêt en mode survie avec seulement votre opinel ou un canif dans votre poche ce sera celui-ci le meilleur car il sera apte à vous sauver la vie au moment voulu.

Comment choisir votre couteau ? A cette question la réponse sera donné par vos choix personnels mais prenez en compte tout ce qui va être dit dans cet article.

A l’heure d’aujourd’hui on distingue deux grandes familles de couteaux : 

Les couteaux dits à lame fixe et les couteaux pliables.

C’est très bien mais lequel choisir et surtout pourquoi ?

Et bien tout dépend de l’utilisation que vous allez lui donner.

Nous allons d’abord nous pencher sur les couteaux à lame fixe :

Dotés d’une longue lame ils sont très souvent solides, mais attention solide ne veut pas dire incassable et quel que soit l’acier avec lequel il a été forgé si vous y allez comme un bourrin vous trouverez toujours un moyen de le péter, par exemple vous le tenez de biais et y mettez un gros coup de marteau, votre couteau n’en sera plus un c’est garanti !

Cependant si vous les destinez a l’utilisation pour laquelle ils ont été conçus, vous pourrez garder votre outil une vie entière.  

Bien entendu il existe une multitude d’aciers et d’alliages pouvant composer une lame de couteau, leur différence tiendra essentiellement dans la trempe et dans la dureté de l’acier lui-même, si par exemple il est inoxydable ou non etc.

Il faut savoir qu’un acier avec par exemple une dureté de 62HRC sera relativement difficile à aiguiser, mais plus durable sur le long terme.

Voici quelques exemples de couteaux de survie à lame fixe :

Le couteau de survie forgé a lame fixe :

Le couteau de survie à lame fixe «WARRIOR »

Couteau de survie camouflage

Couteau de survie forgé ombre et cuivre

Couteau de survie style chasseur américain

Couteau de survie tigré manche en paracorde

Maintenant si nous passions aux couteaux pliables ?

Il existe des milliers de couteaux pliables sous toutes les formes et tous les matériaux possibles et imaginables.

Cependant nous pouvons classer les couteaux pliables en 2 grandes catégories.

Les couteaux à crans forcés, et les couteaux à crans d’arrêt.

Très longtemps appelés canifs, ce sont des couteaux dans lesquels la lame rentre dans son manche de manière a être plus discret et sécurisé.

Aujourd’hui à notre époque la dénomination la plus courante pour un couteau pliable sera l’EDC (Every-Day Carrying)  en français couteau de tous les jours.

Selon son système d’ouverture et de fermeture il sera dans une catégorie ou dans une autre.

Un cran forcé sera donc un couteau dont l’ouverture de la lame à un moment donné aura une pression au moment de l’ouverture qui fait que vous ne pourrez l’ouvrir en un seul mouvement.

Ceci assure en même temps une sécurité de ne pas vous couper lors de votre utilisation et de ne surtout vous permet de pouvoir le manier aisément.  

Voici quelques exemples de couteau à cran forcé :

Couteau de survie EDC en bambou ;

Couteau de survie style suisse 13 fonctions

Couteau de survie de poche multifonctions

Et maintenant voyons un peu les couteaux à crans d’arrêts. (h3)

Ce sont les couteaux pliants les plus populaires et les plus utilisés de nos jours. Il en existe de toutes les formes, et de toutes les tailles avec des technologies d’ouvertures ou de fermetures propres à ce modèle ci.

Nous pourrions citer parmi les plus connus :

  • Le couteau papillon qui s’ouvre avec deux manches amovibles et une attache autour de la lame.
  • Le couteau à cran d’arrêt sur lequel on appuie sur un bouton pour que la lame retenue par un ressort sorte d’un coup et se bloque en position ouverte.
  • Le couteau liner-lock qui depuis quelques années maintenant remporte un Franc succès chez ses utilisateurs, collectionneurs de couteaux et même les survivalistes en général.
  • Bien sur notre grand ami français de surcroit L’Opinel qui grâce à sa virole qui est un système breveté et déposé permet de fixer la lame lorsque le couteau est ouvert et même de la sécurisé une fois que le couteau est fermé.

Voici quelques exemples de couteau à cran d’arrêt :   

Couteau de survie liner lock a lame fine :

Couteau de survie liner-lock EDC

Couteau de survie militaire de poche

Couteau de survie pliant

En conclusion :

En supposant qu’un jour vous soyez en situation extrême de survie, n’oubliez que votre couteau sera celui que vous aurez sur vous et il sera le meilleur car vous n’aurez pour le moment aucun autre choix de comparaison.

Comme le disait les anciens a l’époque : « un couteau c’est avant tout une lame », ne l’oubliez jamais.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à nous laisser un like ainsi qu’à partager l’article et le commenter.

Comme nous le disons à chaque fois nous voulons un blog qui soit le plus interactif possible, n’hésitez donc pas à poser vos questions si vous en avez ou à compléter l’article si vous avez des choses à rajouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *