Panier

LIVRAISON OFFERTE EN EUROPE & AMÉRIQUE DU NORD

La chasse, la pèche et le survivalisme

La chasse, la pèche et le survivalisme

Comment devenir réellement indépendant ? De quelle manière pouvoir se nourrir et nourrir sa famille sur le long terme sans avoir à dépendre des distributeurs de style des grandes surfaces ?

C’est ce à quoi nous allons essayer de répondre

Que faisaient nos parents ou grands-parents pour se nourrir ?

Avant de commencer je tiens à préciser que ce dont l’on va parler ici n’est qu’une expérience personnelle. Ce que vous déciderez de faire ou ne pas faire par la suite ne tient qu’à vous.

Pour ma part mes grands-parents avaient un potager et des animaux de basses cours à savoir poules ce qui assurait des œufs, une vingtaine de poulets, et une douzaine de lapins dans le clapier.

Ceci donnait de quoi manger régulièrement de la viande sans oublier les canards achetés aux amis de la famille, les oies etc…

De plus mon grand-père était pécheur, chasseur et cueilleur de champignon, ce qui fait que j’ai grandi entre les lacs, les rivières et les forêts et dans les arbres à fabriquer des palombières.

L’importance d’un potager

Un potager a ceci qu’il vous apporte nourriture pour un temps voir à l’année, sans avoir à l’acheter au supermarché ou ailleurs.

Selon ou vous êtes, qui vous êtes et ce que vous faites vos besoins, vos envies et vos possibilités varieront.

Adaptez-vous à votre environnement et faites pousser vos légumes pour être le plus indépendant possible.

Pourquoi avoir une basse-cour ?

Une basse-cour a ceci de bien, c’est qu’elle vous apporte de la viande régulièrement et des protéines grâce aux œufs.

Quand vous allez chercher les œufs le matin, arrangez-vous pour qu’une fois par semaine à un grand maximum une fois par mois, vous laissiez une couvée pour avoir de nouveaux poussins.

C’est comme ça que l’on crée un roulement et c’est aussi comme ça qu’on ne manque de rien à la fin.

Pour les lapereaux et les lapins c’est pareil, essayez d’avoir un couple reproducteur afin de pouvoir régulièrement avoir de cette viande. Vous pouvez aussi faire tourner les couples pour ne pas trop les fatiguer.

Les légumes sauvages tels que les champignons :

Si vous ne vivez pas trop loin des bois allez-vous y promener et recherchez des champignons, ils peuvent être congelés, ou confits de manière à être conservés.

Trouver des champignons n’est pas si simple surtout si vous ne connaissez pas les coins, souvenez-vous de cet adage français : «Pendant la guerre on a donné les juifs, mais jamais les coins a champignons!» 

Alors quand vous en trouverez un, motus et bouche cousue.

La pèche :

Que ce soit en rivière, en lac, en étang ou même en mer, la pèche est un très bon moyen d’apporter de la protéine a votre famille.

Il y a beaucoup de techniques de pèches pour le poisson ou créatures aquatiques.

Que ce soit au leurre, au coup, au filet, ou même avec des nasses vous pourrez attraper ce dont vous aurez besoin avec un peu de technique et un peu de matériel comme celui-ci par exemple, ça facilite la vie.

Je ne vous dis pas d’ignorer et vous mettre hors la loi, mais par contre je vous dis qu’en temps de crise il ne faut pas hésiter, que peut-il arriver de pire que ça ?

La chasse :

C’est pareil pour la chasse il y a des dizaines de moyens de chasser dans tous les coins du monde.

Que ce soit au fusil, à l’arc, arbalète, par collet, par piège etc…

Tout est permis lorsqu’il s’agit de survivre et de se nourrir ainsi que nourrir les siens.

Encore une fois je ne vous incite pas à briser la loi de là ou vous êtes. Je vous dis qu’en cas de problème, n’hésitez surtout pas. Surtout quand ceux qui interdisent la chasse, le braconnage etc… Se gavent allègrement de caviar dans des diners clandestins! Je vous joint une vidéo(lien video) pour aller apprendre quelques techniques de chasses.

Rappelez-vous aussi d’une chose : Il n’y a pas de tyran, mais que des êtres obéissants. Si nous sommes 50 millions à ne pas obéir et à agir ensemble, je vous laisse imaginer la suite.

Conclusion :

Nous espérons que vous avez apprécié cet article, si c’est le cas n’hésitez pas à le commenter, liker et partager.

Si vous voulez ajouter ou corriger des choses les commentaires sont là pour ça alors lâchez-vous. Nous tenons a avoir un blog le plus interactif possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *